«Passeport pour la gourmandise» signé Europea

Si j’essaie de visualiser la cuisine d’un restaurant à son «heure de pointe», j’imagine tout de suite une ambiance rigoureuse et tendue, le ton sec et précis des commandes dictées aux cuisiniers, l’insistance sur la précision et l’efficacité… Pourtant, il suffit de réserver un soir à la «table du chef» du grand restaurant Europea (1227 rue de la Montagne), pour constater que ça peut exister, une cuisine efficace, calme, et quasi silencieuse!

Disons-le tout de suite: se payer un souper chez Europea, c’est se permettre de profiter de la cuisine, des combinaisons exquises et des présentations souvent très originales de l’un des meilleurs restaurants à Montréal. Comme ce n’est pas quelque chose que l’on fait souvent, on choisit la totale: le «menu dégustation d’Est en Ouest en 10 créations». Sans le savoir, nous sommes en route pour un voyage d’une vingtaine de services; à vos fourchettes!

Première qualité: les services ne se font pas attendre. Dès notre arrivée, on nous sert des petites sucettes au parmesan et aux tomates séchées, des bâtonnets chauds aux fines herbes, et on nous offre un choix de pains faits maison, eux aussi encore bien chauds.

Deuxième qualité: le service est impeccable. Un sommelier n’hésite pas à se présenter aux moments opportuns pour nous suggérer quelques accords mets/vins. La première mise en bouche, un cappucino de crème de homard avec copeaux de truffes, est parfaite. La seconde, une sorte d’écume de bouillon de poule présentée dans une coquille d’oeuf, est rapidement engloutie. Nous attendons avec hâte chacun des services!

Pétoncles princesse de la Côte Nord, crème d’haricots Tarbais, copeaux de chorizo, jus de piperade

Tataki de thon au citron, main de bouddha et kumquat, vermicelles de légumes croquants au Tamari

Bar de Méditerranée et caviar : filet de bar cuit sur peau, feuilles de laitue de riz pochées, beurre blanc à la gousse de vanille fraîche de Tahiti, caviar d’esturgeon d’Abitibi-Témiscamingue, mousseline de topinambours

L’hiver dernier, j’ai testé pour la première fois quelques grandes tables et je dois avouer que, parmi elles, Europea offre certainement le meilleur rapport quantité/qualité/prix. Parmi la vingtaine de services (sans exagérer), ce bar au beurre blanc de vanille (ci-haut) était tout à fait irrésistible!

Suivaient un « cromesqui de foie gras servit comme un cigare » à la présentation impeccable, une bouchée de pastilla à l’odeur de cannelle délirante, un «poulet de Cornouailles en cocotte à l’infusion de Galanga, cheveux d’ange aux shiitakés, canneloni de cuisse en confit et saupiquet en deux temps»…

Raviole fraîche à la ricotta, écume de porcini, champignon portobello grillé, jus de truffe blanche; tout simplement HALLUCINANT pour une amoureuse des champignons comme moi!

Ces «short ribs de boeuf kobe façon smoked meat et leur crousti-fondant de légumes racines BBQ» sont d’abord présentées dans un joli dôme de fumée…

Le plateau de fromages offre des choix vraiment intéressants: gouda vieilli, Riopelle, la Sauvagine, chèvre cendré et Comté. Va-t-il nous rester de la place pour les tous les desserts et mignardises «par excès»? Défilent ensuite devant nous: un sorbet aux pommes et au cidre de glace, une glace à la limette enrobée de chocolat blanc, une guimauve au fruit de la passion, un financier framboise-pistache, un mini-macaron au litchi, de la barbe-à-papa aux petits fruits, des madeleines chaudes tout juste sorties du four, des bonbons à l’anis, des meringues au café, des caramels fondants à la fleur de sel

Glace à la limette et chocolat blanc

Barbe-à-papa aux petits fruits

Enfin, on nous «achève» avec ce melon accompagné d’un sorbet de kumquat, d’un coulis de fleur de la jamaïque, et d’une cerise de terre! À ce moment précis, je viens de comprendre l’utilité des fauteuils moelleux sur lesquels nous sommes assis depuis le début de ce festin; je suis maintenant incapable de quitter le mien!

Publicités

4 thoughts on “«Passeport pour la gourmandise» signé Europea

  1. Deli

    Oh la la, je commence sérieusement à me dire qu’un weekend à Montréal s’impose ! Les Short ribs me font un gros clin d’oeil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s