Souvenirs sucrés du Portugal (partie 1)

C’est dimanche matin à Lisbonne et nous avons décidé, les copines et moi, d’aller passer la journée à la plage. Nous prendrons le train à la gare de Cais do Sodré et il nous mènera jusqu’à Cascais, où une ballade de quelques kilomètres longe l’océan jusqu’à la ville voisine, Estoril. Aujourd’hui, derrière mes lunettes de soleil, je me suis promise que j’allais prendre le temps de décrocher pour vrai; la ville de Lisbonne stimule tant ma curiosité que je n’arrive pas à m’y reposer autant que je voudrais depuis mon arrivée, il y a déjà quelques jours.

Continuer à lire … « Souvenirs sucrés du Portugal (partie 1) »

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

Are you new to blogging, and do you want step-by-step guidance on how to publish and grow your blog? Learn more about our new Blogging for Beginners course and get 50% off through December 10th.

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

Cuisine acadienne 101

Lors de mon passage au Nouveau-Brunswick, en juillet dernier, j’avais en tête (ça vous surprendra énormément) de manger du homard, beaucoup de homard. Comme nous allions suivre la Route du littoral acadien, je m’étais aussi promise de prendre le temps, cette fois-ci, de découvrir quelques plats traditionnels de la cuisine acadienne que je n’avais jamais eu la chance de goûter auparavant. Le terme «poutine», par exemple, que l’on utilise au Québec pour désigner notre assemblage favori de pommes de terres frites, de fromage en grains et de sauce brune, n’a pas du tout la même signification chez la province voisine, où l’on s’en sert pour parler de toute une panoplie de plats salés et sucrés, qui m’intriguaient énormément.

Continuer à lire … « Cuisine acadienne 101 »

Lire et rêver de Lisbonne

En deux semaines, la destination était trouvée, les billets d’avion achetés et l’appartement réservé. J’avais envie de prendre des vacances en solo quelque part, cette année, question de me ressourcer et de prendre un peu de temps pour moi. Une semaine à déambuler dans une ville inconnue, à écrire, dessiner, photographier et lire… j’avais si hâte! Cet été, après plusieurs semaines de road trip au Québec et au Nouveau-Brunswick avec mes deux amours, j’ai mis le cap sur Lisbonne, pour un voyage entre copines.

Continuer à lire … « Lire et rêver de Lisbonne »

Big D Drive-In: un voyage dans les années 70

Je ne suis malheureusement pas assez vieille pour avoir connu la belle époque des restaurants «drive-in». La seule image qui me venait en tête, lorsque j’entendais parler de ce type de restaurant (où l’on commande et mange directement dans sa voiture; ce sont les ancêtres de la «commande à l’auto», du concept «drive-thru» que l’on retrouve aujourd’hui dans les chaînes de restauration rapide) c’était le célèbre «Drive-In» de Saint-Granit (Bedrock) dans la série animée Les Pierrafeu (The Flintstones)! J’étais vraiment heureuse d’apprendre que, sur la route de nos vacances estivales, cette année, nous allions avoir la chance d’expérimenter l’un des seuls «Drive-In» canadiens qui a résisté au temps: le Big D Drive-In de Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

Continuer à lire … « Big D Drive-In: un voyage dans les années 70 »

Où manger des beignes à Montréal?

À Montréal, depuis près de trente ans, nous pouvons toujours déguster les ponki de l’une des nombreuses succursales de la pâtisserie polonaise Wawel; ce sont des beignes frits et fourrés à la crème, à la confiture d’abricot ou de prune – nous avons toujours beaucoup de difficulté à ne pas nous en offrir une boîte lors de nos passages au marché Jean-Talon. Mis à part ces traditionnels beignes polonais (dont nous ne pourrions nous passer), une vague de nouveaux commerces se spécialisant en beignes ont fait surface, au courant des dernières années, dans la métropole. En juillet 2012, le Globe and Mail annonçait la «renaissance du beigne» un peu partout au Canada. En mars 2013, le magazine américain Saveur présentait un numéro spécial entièrement consacré au beigne, contenant entre autres une liste des 50 meilleurs endroits où s’en procurer à travers les États-Unis. Pour notre plus grand plaisir à tous, la célèbre pâtisserie trouée ou fourrée est revenue en force, dans sa forme traditionnelle ou complètement renouvelée.

Continuer à lire … « Où manger des beignes à Montréal? »