Lire et rêver de Lisbonne

En deux semaines, la destination était trouvée, les billets d’avion achetés et l’appartement réservé. J’avais envie de prendre des vacances en solo quelque part, cette année, question de me ressourcer et de prendre un peu de temps pour moi. Une semaine à déambuler dans une ville inconnue, à écrire, dessiner, photographier et lire… j’avais si hâte! Cet été, après plusieurs semaines de road trip au Québec et au Nouveau-Brunswick avec mes deux amours, j’ai mis le cap sur Lisbonne, pour un voyage entre copines.

Avant de partir, comme d’habitude, j’ai passé quelques mois et des centaines d’heures à lire et me documenter sur mes destinations estivales. C’est l’une des étapes que je préfère, dans la planification d’un voyage, puisqu’elle me permet d’imaginer la destination, d’en apprendre davantage sur son histoire et qu’elle me donne envie de m’y transporter. Malgré toute la portée de mon imagination, je sais que l’image que je m’étais fait des lieux sera démentie dès mon arrivée sur place, et me plonger dans cet écart entre le rêve et la réalité me comble de bonheur.

lisbonne2

En ce qui concerne Lisbonne, je partais de zéro. J’ignorais tout du Tage, de son fameux eléctrico 28, du Castelo de São Jorge, du Mosteiro dos Jerónimos, des azulejos… Je ne connaissais absolument rien du fado (j’en sais encore trop peu) et je ne me doutais même pas que les portugais aimaient autant les sardines grillées! De lectures en lectures, j’en apprenais davantage sur la ville de Lisboa et je trépignais d’envie de m’y rendre.

pasteis1

Des pasteis de nata bien chauds, sortant des fours de chez Manteigaria, à Lisbonne

Lisboa n’est peut-être pas la plus connue des destinations européennes, mais elle est un peu comme son fameux pastel de nata: il n’a l’air de rien au départ (une petite tartelette à la pâte feuilletée, garnie d’une crème à base de jaunes d’oeufs), on peut se demander ce qu’il peut bien avoir de si extraordinaire, mais on comprend tout en croquant enfin dans un pastel de l’Antiga Confeitaria de Belém, à la fois craquant et crémeux. Lisbonne se savoure, et après avoir fait à peine quelques pas sur sa jolie calçada, humé l’air salin du Tage et goûté à sa lumière éclatante (n’oubliez surtout pas vos lunettes de soleil), on peut facilement en tomber amoureux.

escale_lisbonne

Quelques lectures

Pour s’imprégner de l’atmosphère de Lisbonne, je vous invite à plonger dans les romans Le sermon aux poissons et Nina de Patrice Lessard. Après avoir apprivoisé en quelques pages sa façon particulière de narrer les dialogues (si vous avez déjà lu l’écrivain portugais José Saramago, vous y reconnaîtrez tout de suite l’influence), on se surprend à imaginer les ruelles du Bairro Alto, à vouloir contempler les détails de la Casa do Alentejo, et à s’essayer à nos premiers balbutiements en portugais. Pour les intéressés, la suite de ces deux romans, L’Enterrement de la sardine, fera son entrée en librairie au courant des prochaines semaines.

Si, comme moi, vous pouvez passer des jours à lire sur votre prochaine destination voyage, voici les trois guides portant sur Lisbonne que j’ai préférés parmi toute la panoplie de bouquins consultés:

  • Goûter Lisbonne de Silvi de Almeida. Tiré d’une magnifique collection chez Agnes Viénot éditeur (qui a malheureusement dû fermer ses portes l’an dernier), ce guide tout en couleurs contient une impressionnante liste de restaurants et d’arrêts gourmands, classés par quartiers, ainsi que des entrevues avec des spécialistes du milieu. Seul point faible: les cartes illustrées sont jolies mais n’aident pas du tout à se situer dans la ville. Comme il a été publié en 2011, je vous suggère aussi de vérifier sur Internet si les adresses qui vous intéressent n’ont pas fermé ou déménagé, le monde de la restauration étant ce qu’il est…
  • Le Guide du Routard de Lisbonne. Rempli d’informations historiques, il est un peu moins intéressant visuellement. Mis à jour régulièrement, je vous le suggère pour dénicher des hébergements à moindres coûts et aussi si vous aimez visiter les musées. Personnellement, je ne cours pas nécessairement ceux-ci à moins qu’il pleuve beaucoup lors de mon séjour, alors les informations qui me servent le plus dans ce guide sont les fiches détaillées des endroits, avec les adresses, les heures d’ouvertures, les coûts d’entrée et la précision des informations historiques. Les cartes y sont également bien faites.
  • Escale à Lisbonne aux Éditions Ulysse. Guide entièrement en couleurs, il est conçu dans l’intention de nous aider à planifier de courts séjours sans rien manquer d’essentiel. En introduction, une section «Le meilleur de Lisbonne» propose des top 5 et top 10 suivant différents thèmes. La section «Explorer Lisbonne» présente ensuite les attraits principaux de chaque quartier de la ville sous forme de parcours, bien illustrés par des cartes, qui aident vraiment à mieux visualiser où se trouvent les quartiers (dont les limites varient beaucoup d’un guide à l’autre). L’hébergement, les formalités générales et des détails sur les déplacements sont réunis dans une troisième section intitulée «Lisbonne pratique». Récemment mis à jour, il contenait plusieurs adresses qui ne se trouvaient pas dans les autres guides que j’avais consultés.

Sur Internet, je vous suggère de suivre les blogues Détours du monde (dont l’auteure a publié récemment un guide sur Lisbonne) et Bom dia Portugal, qui ont beaucoup alimenté mon imagination avant mon départ, et qui me donnent encore envie de retourner au Portugal.

*** Merci aux guides Ulysse qui m’ont gracieusement offert un exemplaire d’Escale à Lisbonne.

Advertisements

2 thoughts on “Lire et rêver de Lisbonne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s