bieresnaufrageur

Pause bière à Carleton-sur-mer (Gaspésie)

Je ne pouvais pas passer dans le coin sans vous parler de la bonne bière du Naufrageur, la microbrasserie de Carleton-sur-mer qui fêtera bientôt sa première année!

bieresnaufrageur

À raison de 1$ le verre de dégustation, nous avons pu déguster les dix bières offertes au menu, soit les huit habituelles et, pour un temps limité dans le « Chantier Naval », deux bières aux fraises réalisées en collaboration avec la Ferme Bourdages (la plus légère: quel arôme, wow!).

Mes bières favorites? La Saint-Barnabé (délicieuse stout, 5,2%), la Swordfish (intéressante brune, 6,75%), la Corte-Real (Pale Ale, 5,6%, la favorite de chéri et de fréro dégustateur!) et la Léonne (très bonne Blanche, 4,5%)… Pour plus de précisions, je vous invite à consulter leur site officiel, ou encore cet article qui raconte leurs débuts! Certaines de leurs bières ont déjà été disponibles au Broue Pub Brouhaha à Montréal… On leur souhaite longue vie!

naufrageur

poissonfumé

Fumoir Cascapédia (Gaspésie)

« Mmm… ça sent le bon poisson par ici! »

fdb

Impossible pour moi d’aller en Gaspésie sans passer par le Fumoir Cascapédia (situé au 70 Gallagher, à Cascapédia St-Jules)… Leurs produits sont distribués dans de nombreuses épiceries de la région, mais comme je ne peux pas résister à l’odeur du poisson fumé (et oui!), je me rends sur place à chaque visite!

poissonfumé

On y trouve une grande variété de produits frais congelés, fumés ou pas, incluant fruits de mer (pétoncles, queues de homard, crevettes, etc.), poissons (truite, morue, hareng, maquereau, saumon, etc.), et même des saucisses, du bacon maison, de la mousse de fruits de mer… En plus d’un accueil toujours souriant! À découvrir!

fumoircascapédia

À la recherche de la meilleure guedille au homard (Gaspésie)

Je me suis payée un grand luxe ces derniers jours; une overdose de homard!

homard

En plus d’avoir mangé du homard tout frais, je me suis amusée à tester quelques délices au homard dans les cantines croisées sur ma route!

À votre avis, de quoi devrait être composée la « guedille au homard » idéale? Le sandwich parfait (à mon goût en tout cas!), devrait contenir une quantité convenable de homard de très bonne qualité (avoir un bon rapport qualité/prix), un peu de salade verte, de la mayonnaise (mais pas trop), et être servi dans un pain bien grillé! Je suis évidemment ouverte aux variantes; l’important c’est que ce soit BON!

Voici donc les premiers résultats, puisque je compte bien continuer l’enquête lors de mon prochain passage à Gaspé en août!

  • Müvbox (Quai des Éclusiers, angle McGill et De la Commune, Vieux-Port de Montréal)

À ma connaissance, c’est probablement le seul endroit à Montréal où l’on peut déguster un lobster roll! Je n’ai pas pris de photo puisqu’on parle beaucoup du nouveau concept de ce « restaurant-container« sur internet dernièrement (vous pouvez aller voir le site officiel pour plus d’informations, ou encore la vidéo de Marie-Julie pour vous donner une idée du fameux lobster roll!)…  La nourriture qu’on y sert est très bonne (et j’y retournerai sûrement!), mais leur guedille au homard n’est pas ma préférée! (D’ailleurs, croyez-vous qu’un lobster roll et qu’une guedille au homard soient exactement la même chose?)

Lobster roll

Ingrédients principaux: Homard, mayonnaise, pain blanc

Coût: 8,95$ (plus taxes)

Point fort: beaucoup de homard

Points faibles: pain mal grillé

mamzelle

  • Mam’zelle Maria (Maria, Gaspésie)

Une cantine vraiment chouette, autant pour la crème glacée que pour un repas de dernière minute! J’adore y retourner!

– Club au homard

Ingrédients principaux: Homard, salade verte, tomates, bacon, mayonnaise, pain blanc

Coût: 15,10$ (plus taxes)

Point fort: c’est tellement bon!!!

Point faible: le coût est élevé si l’on considère la quantité de homard qu’il contient (mais c’est dans la moyenne des prix pour un club au homard)

clubhomard

– Guedille au homard

Ingrédients principaux: Salade verte, homard, mayonnaise, pain blanc

Coût: 7,85$ (plus taxes)

Points forts: homard frais, mélange parfait de salade et de mayonnaise

Point faible: manque juste un peu plus de homard pour que ce soit idéal!

guedillemam

ccomigoua

  • Casse-croûte O’Migoua (Saint-Omer, Gaspésie)

Voilà un bon petit casse-croûte traditionnel avec plusieurs spécialités faites avec des fruits de mer, que vous croiserez sur la 132 si vous passez par Saint-Omer, juste avant le chemin Saint-Louis… Ma guedille au homard préférée dans cette petite tournée!

– Guedille au homard

Ingrédients principaux: Salade verte, homard, mayonnaise, pain blanc

Coût: 9,00$ (taxes incluses)

Point fort: on s’approche de la perfection!

Point faible: peut-être un petit peu trop de mayonnaise

guedilleomigoua

omigoua

clédesol

  • Cantine Clé de Sol (Nouvelle, Gaspésie)

Une autre cantine intéressante, suggérée par belle-soeur Myra! Menu complet, beaucoup d’originalité; on y sert entre autres des bouchées faites avec de la pâte de « queues de castor » (sorte de crêpe sucrée, un dessert en général bien connu des québécois!) accompagnées de crème glacée, et même une « poutine de la mer » dont j’ai entendu dire beaucoup de bien… Leur guedille au homard est la plus originale que j’ai mangé jusqu’à présent!

guedillecds

– Guedille au homard

Ingrédients principaux: Homard, salade de chou, frites(!), pain blanc

Coût: 7,75$ (plus taxes)

Points forts: originalité, homard délicieux, pain grillé à la perfection!

Point faible: un peu lourd pour l’estomac à cause des quelques frites dans le fond!

Pour tout vous dire, je cherche encore la cantine idéale (je suis difficile il faut croire!😉 ) qui mettrait plus de homard que de salade dans ma guedille, sans noyer tout son bon goût dans la mayonnaise ou autre… Mais je vous assure que tous ces sandwichs sont un vrai plaisir à déguster!

petitesfraises

Chasse aux petites fraises sauvages (Gaspésie)

C’est un vulgaire champ laissé à l’abandon?

champf

Peut-être, mais regardons de plus près…

marguerites

Hum, encore plus près… ah voilà! (Veuillez excuser, en passant, mes doigts tous rougis de jus de fraises!)

petitesfraises

Laissez-moi vous présenter l’une de mes activités favorites lorsque je monte en Gaspésie en début d’été: la cueillette de petites fraises des champs!

Oui, certains vous diront qu’il s’agit d’un sport extrême pour les urbaines comme moi qui constituent le repas préféré d’une quantité innombrable de mouches et de bestioles que l’on ne croirait même pas qu’elles puissent piquer… C’est simple, j’ai l’air de Quasimodo à la fin de la semaine; oreilles en chou-fleur, un oeil gonflé sur deux, sans compter les allergies saisonnières qui me font éternuer aux deux minutes… Ah, mais si vous connaissiez le résultat, vous n’hésiteriez sûrement pas à subir les mêmes tortures!

Je fais bien des blagues mais j’exagère à peine; il faut beaucoup de patience et de volonté pour s’adonner à la cueillette des petites fraises des champs! C’est comme une chasse au trésor (les enfants qui n’ont pas peur des piqûres d’insectes doivent adorer ça!); il faut observer, fouiller, se mettre à genou et parfois même s’étendre de tout son long pour apercevoir ces petites douceurs et, vous pouvez imaginer, c’est beaucoup de travail pour remplir un petit pot…

Mais je vous jure, la confiture de petites fraises, c’est une spécialité dont on peut être fiers! (Recette par ici!)