Mamie Pataterie Gourmande

C’est avril, la neige fond mais les parcs de la ville n’ont toujours pas installé les balançoires pour enfants. Je marche dehors durant des heures, ces jours-ci, et pendant que fiston dort au grand air, moi, je rêve de la période estivale à venir et de remettre ma sorbetière à «on».

C’était pour essayer la poutine au homard et le fameux bloc d’oignons frits au miel que je suis arrêtée chez Mamie Pataterie gourmande, un casse-croûte gourmand comme il y en a encore trop peu, à Saint-Roch-des-Aulnaies (près de St-Jean-Port-Joli), l’été dernier. Ça faisait déjà quelques années que je comptais m’y rendre, lors d’un de nos roadtrips sur les routes du Québec, ayant salivé devant certains items de leur menu et appris, avec curiosité et admiration, la belle histoire de la petite entreprise de Valérie Roy et Simon Bisson.

Poursuivre la lecture de « Mamie Pataterie Gourmande »

Belle Kamouraska

Saut de puce vers l’été 2012: notre premier voyage avec fiston (alors âgé de 4 mois) sera un roadtrip totalisant 2300km en 10 jours, qui nous mènera jusqu’à Tracadie (Nouveau-Brunswick), en passant par Kamouraska et Maria (Gaspésie). Tant qu’à accumuler la fatigue et ne pas avoir eu une seule bonne nuit de sommeil durant plusieurs mois, pourquoi ne pas continuer de vivre tout ça en visitant notre famille et les régions, hein?

Poursuivre la lecture de « Belle Kamouraska »

Munduk: randonnée, dadar et bestioles!

Nous sommes arrivés dans le minuscule village de Munduk un jeudi après-midi ensoleillé; le chauffeur que nous avions engagé pour nous y conduire a eu un peu de difficulté à trouver l’endroit! Nous ne  savions pas trop à quoi nous attendre, j’avais seulement lu qu’à Munduk, nous serions dans une région assez montagneuse, où il était possible de faire des randonnées guidées en nature et de voir des plantations de café, de cacao, de vanille et de clou de girofle…

Poursuivre la lecture de « Munduk: randonnée, dadar et bestioles! »

Scooter, rizières, kopi luwak et cacao

À Bali, plus de gens sont propriétaires de scooters que de tout autre véhicule; normal, puisque les routes sont surchargées et que la circulation dans et autour des plus grandes villes est toujours assez chaotique! En scooter, on peut réussir à se faufiler un peu partout, mais il ne faut pas oublier de klaxonner avant de dépasser ou d’effectuer une manoeuvre dangereuse! Aujourd’hui, je vous amène avec nous en balade dans les alentours d’Ubud.

Poursuivre la lecture de « Scooter, rizières, kopi luwak et cacao »