Belle Kamouraska

Saut de puce vers l’été 2012: notre premier voyage avec fiston (alors âgé de 4 mois) sera un roadtrip totalisant 2300km en 10 jours, qui nous mènera jusqu’à Tracadie (Nouveau-Brunswick), en passant par Kamouraska et Maria (Gaspésie). Tant qu’à accumuler la fatigue et ne pas avoir eu une seule bonne nuit de sommeil durant plusieurs mois, pourquoi ne pas continuer de vivre tout ça en visitant notre famille et les régions, hein?

Voyager avec un bébé nous oblige à prendre notre temps; à s’arrêter au moins à toutes les deux ou trois heures, soit pour allaiter, soit pour changer une couche ou tout simplement pour se dégourdir. Il faut voir cela du bon côté: on profite du moment présent et on prend un peu de soleil aux haltes routières. Pour la toute première fois (nous avions l’habitude de filer tout droit de Montréal vers la Gaspésie), notre véhicule (débordant de couvertures, de marionnettes, d’une poussette, d’un parc pliant, d’un coussin d’allaitement, de jouets qui font pouet-pouet, d’une tente de plage, etc.) a fait un arrêt à Kamouraska.

allaitement

Maman déroutée allaitant sous un arbre à Kamouraska

Je ne pouvais pas passer dans le coin sans prendre le temps de partager ici mes trois coups de coeur: la boulangerie Niemand, les Pêcheries Ouellet et la chocolaterie La Fée gourmande.

Boulangerie Niemand

82, avenue Morel

Impossible de la manquer. En choisissant de stationner notre voiture à l’église, l’odeur irrésistible de la boulangerie d’en face rejoint nos narines dès que l’on ouvre la portière! Son savoir-faire se goûte dans chaque bouchée; on y fait le plein de pain aux olives, d’une baguette au curcuma et graines de citrouille, de brioches aux raisins et de croissants à la pâte d’amande.

Les Pêcheries Ouellet

38-A, avenue Morel

Juste un peu plus loin, c’est l’un des membres de la famille Ouellet qui nous accueille chaleureusement dans sa toute petite cabane. On remplit notre glacière de raretés comme de l’anguille ou des crevettes fumées, mais aussi de «merrines» («terrines de la mer», on aime le jeu de mots) d’alose, d’esturgeon ou d’anguille. On savoure un produit de qualité quasi unique au Québec.

ouellet Les Pêcheries Ouellet, un joyau du terroir québécois.

La Fée gourmande

167, avenue Morel

Pour dessert, on fait un arrêt à la chocolaterie La Fée Gourmande. On prend un chocolat chaud onctueux, fait maison, en plus de choisir quelques truffes ou bonbons de chocolat. On n’oublie surtout pas d’acheter une boîte d’amandes d’Orient pour la route – des amandes enrobées de chocolat blanc aromatisé au matcha. (Oui, oui!)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s