Un amour de cidre de glace – suite

Pour la troisième année consécutive, Rougemont a arrosé notre fin de semaine de la Saint-Valentin avec de délicieux cidres de glace! C’était pour notre part la seconde fois que nous visitions l’événement, qui continue de nous charmer par son caractère de « grande fête de quartier » et par les délicieux produits offerts… Comme chéri conduisait, c’est moi qui s’est vraiment beaucoup adonnée au plaisir de la dégustation; l’année prochaine il faudrait s’engager un chauffeur désigné! 😉

J’aime retourner au Mondial des cidres de glace parce qu’il nous permet de comparer les différentes cuvées de ce merveilleux produit, chose que l’on ne ferait probablement pas à la maison, vu le prix souvent élevé de ces charmantes petites bouteilles. C’est aussi le moment idéal pour découvrir les types de cidres de glace que l’on préfère, qu’ils soient plus ou moins sucrés, mousseux, plus près de l’acidité de la pomme ou plus complexes…

J’en profite également chaque fois pour rencontrer de nouveaux cidriculteurs, ou tout simplement pour me procurer la bouteille d’un producteur qui n’est pas disponible à la SAQ. Comme je le mentionnais l’an dernier, le Mondial des cidres de glace c’est aussi une grande fête d’hiver, et boire un cidre de glace emmitouflés dans nos manteaux, tuques et foulards alors qu’il fait vingt sous zéro, ça ne peut que faire ressortir la délicieuse fraîcheur du produit!

Nos coups de coeur? Je dois vous avouer que mes préférés d’entre tous (je les achète plusieurs fois par an) sont le Pomme de Glace du Clos Saint-Denis (Saint-Denis-sur-Richelieu) et le cidre de glace du Domaine Lafrance (Saint-Joseph-du-Lac). J’adore également le cidre de glace mousseux de la Cidrerie du Minot (Hemmingford), le Crémant de Glace! Lors du festival, j’ai craqué pour un surprenant produit de la cidrerie Cryo (Mont-Saint-Hilaire), un tête de cuvée à base de pommes golden russet.

 Sur une moins bonne note, le prix des coupons avait doublé cette année et… entre 2 et 4$ pour un fond de verre, c’est cher! De plus, mon coup de coeur dans les produits du terroir de l’an dernier, la délicieuse fondue au fromage de la  Fromagerie F.X. Pichet (les créateurs du Baluchon) n’y était pas; fort triste. Mais en somme, nous ne résisterons probablement pas à la tentation d’y retourner l’an prochain!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s