Macaroni Bar et la gnocchi poutine

Même si on ne compte plus le nombre de restaurants montréalais qui offrent à leur menu une poutine réinventée, on ne se cachera pas le plaisir que nous avons à les essayer!

Le Macaroni Bar (4448 boul. Saint-Laurent), est-ce un club, un bar ou un restaurant? Disons qu’il s’agit peut-être d’un curieux mélange des trois; un endroit où je n’aurais probablement pas mis les pieds, si ce n’était de la fameuse poutine de gnocchi.

Dès notre entrée, un soir de semaine, on remarque le plafond très haut, qui donne l’impression que le restaurant est à moitié vide; l’effet doit être complètement différent (je l’espère), un vendredi ou un samedi soir achalandé. Assises à notre table, notre serveuse nous demande de rapprocher nos verres vers elle, pour les remplir d’eau; est-ce a) parce que la banquette sur laquelle nous sommes assises est trop longue ou b) parce que sa mini-jupe est si serrée et si courte qu’elle ne peut pas se pencher? Je vous laisse deviner.

Comme entrée, mon amie choisit une croquette de riz avec épinards et fromage de chèvre, alors que, pour ma part, je tente le mets tant attendu, la gnocchi poutine. Soyons francs: c’est encore mieux que ce à quoi je m’attendais! La portion est idéale; les gnocchi brunis, qui ont l’apparence de frites, sont  tellement tendres, et ils se marient parfaitement avec les morceaux de fromage Saint-Guillaume et la sauce crémeuse à base d’un fond de viande. J’aime!

Petit détail agaçant (suis-je devenu trop capricieuse): on nous sert les verres de vins commandés sans les verser devant nous. (Lorsque je ne vois pas la bouteille, j’ai l’impression qu’on pourrait me servir n’importe quoi!)

Comme plat principal, je goûte au risotto aux porcini et à l’huile de truffe. Il est cuit à point, le mélange des textures du riz, de l’huile, de la sauce, des morceaux de champignons et des bouchées de basilic frais est vraiment intéressant, mais le résultat est malheureusement beaucoup trop salé. Dommage, je devrai boire une quantité innombrable de verres d’eau durant tout le reste de la soirée! Mon amie commande, pour sa part, une pizza au blé entier, légumes grillés et fromage de chèvre (servie avec une huile pimentée) qu’elle a véritablement adoré.

Comme dessert, j’opte pour la crème brûlée à la saveur du jour: basilic. C’est frais, original et bon!

Vaut le détour: la fabuleuse gnocchi poutine.

On aime moins: l’ambiance et le décor, qui donnent l’impression d’être dans les coulisses noires et blanches d’un spectacle qui n’a jamais lieu. Les prix sont également un peu chers pour ce qui est offert.

On y retourne? Peut-être. Après description, chéri semble très intrigué par la gnocchi poutine et… les mini-jupes. 😉

Publicités

4 thoughts on “Macaroni Bar et la gnocchi poutine

  1. calliope27

    A quand la gnocchi poutine sans gluten ! Et la mini-jupe, un classique dans ce genre de restaurant. Je déteste ça. Et les pauvres filles se sentent comme un morceau de viande.

    Tu me redonnes faim avec la crème brûlée au basilic. Merci ma Valérie.

  2. laderoutee

    @Charlotte: Oui, il faut dire que ça faisait longtemps que je n’avais pas fréquenté ce genre d’endroit, j’avais oublié que ça existait encore, ce «costume»!

    @Line: Hum… Y aller, une seule fois, avec des lunettes fumées, pour ne pas trop regarder le décor? (Sérieusement, visuellement, il y a vraiment quelque chose qui cloche!!)Quoique tu devras enlever tes lunettes fumées si tu vas aux toilettes; lors de notre passage, la moitié de la salle de bain était dans l’obscurité totale!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s