Grande photographie – Petites annonces

Lorsque mon horaire me le permet, j’aime bien me rendre à des vernissages ou des lancements de livres. Je suis loin d’être une spécialiste en arts visuels et en général, les oeuvres trop abstraites ont bien de la difficulté à me toucher; je préfère les expositions qui, comme la poésie, savent aller puiser dans le quotidien pour en faire surgir l’instantanéité ou encore, réussissent à développer avec justesse (ou frivolité!) la démarche qui a été choisie. En arts visuels, surtout, je n’aime pas les artistes qui se prennent trop au sérieux!

latulippe3

Cette semaine avait lieu le vernissage d’une excellente exposition au Centre Clark: dans la première salle, La Grande Photographie – The Bigshots de Mathieu Latulippe et dans la seconde, Les petites annonces/Objets poétiques et design vernaculaire de Marc-Antoine K. Phaneuf. Pour tout dire, si je n’ai pas encore parlé d’arts visuels sur ce blog, c’est parce qu’il est peu fréquent que j’aime vraiment une exposition, mais celles-ci m’ont vraiment plu!

latulippe2

latulippe

Mathieu Latulippe questionne la « grandeur » ou notre perception préconçue de l’oeuvre d’art; une énorme photo-passeport floue, une lune que l’on observe à travers un microscope, un énorme cadre pour un minuscule timbre (du Colossus de Laval!), des maquettes qui représentent en miniature les pièces d’un musée et leurs amateurs d’art, etc. Il est commun que l’art s’interroge sur lui-même mais ici, c’est fait avec ludisme, légèreté et cynisme; une pièce qui ne laissera pas indifférent ni les jeunes étudiants, ni leur professeurs!

phaneuf

Marc-Antoine K. Phaneuf (qui est également poète; j’aurai l’occasion de vous en reparler!) a rempli la plus petite salle du Centre Clark de trois grands babillards de véritables petites annonces collectionnées et ramassées ici et là… C’est un plaisir de les parcourir! Drôles et/ou inusitées, regorgeant de fautes d’orthographes ou vraiment surprenantes, elles nous font passer à travers toute une gamme d’émotions(!) ou nous mènent à nous dire tout simplement: « mais comment quelqu’un a-t-il osé afficher ça« ! Quelle bonne idée de transférer dans une galerie d’art ces petites annonces qui, habituellement, passent inaperçues dans un commerce, le hall ou la sortie d’un building… Marc-Antoine crée une oeuvre qui suscite notre curiosité et qui surtout, fait ressortir  une poésie quotidienne qui nous échappe trop souvent!

phaneuf2

phaneuf3

Je vous invite donc chaleureusement à aller faire un tour au Centre Clark (5455 avenue de Gaspé, local 114 – métro Rosemont ou Laurier) du 8 janvier au 14 février 2009, pour apprécier ces deux expositions qui nous démontrent avec brio que l’accessibilité d’une oeuvre d’art n’est pas nécessairement une entrave à sa grande qualité!  

annonceclark

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s