Des chocolatines pour Pâques

À Pâques, chaque année, j’essaie de trouver une idée originale pour éviter d’acheter les chocolats au lait traditionnels. Ce weekend, j’avais envie d’offrir à ma famille des chocolatines faites maison.

Première étape: trouver une bonne recette (elle provient du blogue Les gourmandises d’Isa). Deuxième étape: me procurer les ingrédients. Entre les deux, j’avais omis un petit détail: celui de lire la recette au complet. Je vous avoue tout de suite le punch, si ça vous arrive d’être distraits comme moi: faire de la pâte feuilletée, c’est long!

Comme je suis minutieuse mais parfois impatiente, j’ai «coupé les coins ronds», mal réalisé certaines étapes, utilisé deux sortes de levures différentes, manqué de patience… Finalement, le résultat est divin!

Liste d’épicerie pour sept ou huit chocolatines:

1 sachet (8g) de levure sèche traditionnelle

200 ml de lait (prévoir un peu plus)

1/2 tasse (100g) de sucre en poudre

1 1/2 cuil. à thé d’extrait de vanille

3 oeufs

3 1/4 tasses (410g) de farine (prévoir un peu plus)

1 cuil. à thé de sel

1/2 lb (250g) de beurre

environ 100g de chocolat en barre(s)

Pour toutes les étapes de réalisation, je vous renvoie à la recette originale! Voici par contre quelques conseils:

1- Pour avoir testé deux sortes de levures (celles qui me restaient dans l’armoire), la traditionnelle donne vraiment une meilleure pâte que celle à levée rapide. Le résultat final était sensiblement le même pour les deux levures (avec une petite différence de goût, sans plus), mais la pâte à base de levure traditionnelle se manipulait beaucoup mieux.

2- La recette suggère de répéter l’opération d’abaisser la pâte, de mettre du beurre et de plier, à cinq reprises, et d’attendre 30 minutes entre chaque fois. Moi, à minuit, je manquais de patience, je ne l’ai fait que quatre fois et, vers la fin, j’attendais 15 minutes au lieu de 30 minutes. Le résultat n’a pas été décevant pour autant.

3- Au lieu de faire reposer ma pâte au frigo toute la nuit, je me suis fiée à une autre recette qui commençait tout de suite les manipulations de pliage après deux heures de levée. J’ai plutôt choisi de laisser dormir mes chocolatines au four pendant la nuit, alors qu’elles étaient déjà pliées et enroulées autour du chocolat. Résultat: lorsque je me lève le matin, elles sont bien gonflées, il ne reste qu’à les badigeonner d’un mélange d’oeuf et de lait et à les faire cuire au four.

 

Les chocolatines continuent à «lever» durant la nuit, entreposées dans le four éteint.

À la sortie du four, bien chaudes pour le déjeuner!

Publicités

2 thoughts on “Des chocolatines pour Pâques

  1. isabelle

    C’est du travail, mais le résultat en vaut vraiment la chandelle 🙂 Elles sont superbes tes chocolatines !
    Merci beaucoup pour le clin d’oeil, j’apprécie beaucoup, je suis contente que tu aimes cette recette 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s