Arrivée à Ubud et Monkey Forest

Au centre de Bali, entourés de rizières et de beaucoup plus de verdure, il était impossible pour nous de ne pas tomber sous le charme d’Ubud! On y est resté une semaine, mais on aurait pu y résider tout le voyage. Chaque matin, on se réveillait dans un énorme lit à baldaquin, sous les mosquito nets, au chant du coq et des innombrables criquets.

L’hôtel Saren Indah, à deux pas de la Monkey Forest

Sentier principal, entre la piscine et les pavillons du restaurant. Il se rend jusqu’aux chambres, dont certaines donnent sur des rizières.

Un peu partout, des marais aménagés de lotus et de nénuphars…

À Ubud, nous avons pu joindre l’utile à l’agréable; nous avons pris le temps de visiter la ville et les environs à notre rythme, de participer à un cours de cuisine et à un cours de batik, mais aussi de relaxer, de se faire masser à plus d’une reprise et de profiter de nos soirées pour assister à des spectacles traditionnels.

Notre première soirée ici coïncidait avec un souper-spectacle de danse, interprété par des enfants; une façon mignonne de se mettre dans l’ambiance!

Nous étions vraiment contents de notre choix d’hôtel, qui se situait assez près de la Monkey Forest pour qu’un matin sur deux, quelques singes viennent tenter de voler un peu de nourriture dans notre buffet du petit déjeuner!

Au coût de 15 000 rps (environ 2$), la Mandala Wisata Wanara Wana (Forêt de singes) offre une balade agréable, tant et aussi longtemps que vous n’avez pas de nourriture sur vous. Les macaques sont bien tranquilles ici, si on les compare à ceux qui habitent Uluwatu, au sud de Bali!

L’une des entrées de la Monkey Forest

Le chemin en bordure de la Forêt de singes, que nous traversions tous les matins pour nous rendre vers le centre d’Ubud.

Quelques photos de singes, pour vous faire faire des oooonnnnn… 😉

Publicités

2 thoughts on “Arrivée à Ubud et Monkey Forest

  1. laderoutee

    @Marie-Ju: En effet! À Ubud ils sont quand même corrects (si on n’a pas de bouffe, impérativement) Ah mais à Uluwatu, dans le sud, ils sont vraiment quelque chose; on en a même vu un voler une chaussure à une dame pendant qu’elle marchait!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s