Le goût du Japon

Depuis quelques mois déjà, je lis passionnément les guides voyages et navigue sur les sites internet en prévision de notre voyage au Japon; ai-je besoin de vous dire à quel point mon imaginaire commence à se nourrir de crème glacée au thé vert matcha, de Kit Kat aux multiples saveurs, des sushis les plus frais du monde, des fameux Bento boxes ou de rāmen?

C’est en se rendant chez notre restaurant favori de cuisine vietnamienne dans le quartier chinois de Montréal que nous avons croisé un tout nouveau restaurant japonais de rāmen; j’allais enfin pouvoir mettre des saveurs sur mes plus récents rêves gastronomiques! (La journaliste Marie-Claude Lortie parlait d’ailleurs de ce restaurant tout récemment dans cet article)

Sumo Rāmen (1007 boul. St-Laurent) est une maison de nouilles japonaises. Au menu, on y trouve une douzaine de combinaisons de rāmen accompagnées d’algues ou de feuilles d’algues, de chop suey, d’un oeuf dur, de maïs, de porc BBQ et/ou épicé, de crevettes ou d’agneau; on choisit comme base de soupe un bouillon soya ou miso.

(Ci-haut: comme entrée, nous avons essayé les gyōza ou dumplings japonais, servis avec une vinaigrette maison et une purée de carottes blanches)

Les dumplings étaient bien, mais je préfère encore les versions chinoises que j’ai apprises dans mon cours de dim sum! Comme il s’agissait de mon tout premier bol de rāmen, je ne peux pas vous dire s’ils ont un goût « authentique » ou non, seulement que j’ai vraiment adoré mes rāmen au won ton (ci-haut) et que je trouve très réconfortante la possibilité de déguster une soupe-repas avec un bouillon miso! Chéri a également bien aimé son volcano rāmen (ci-bas) bien épicé (trop pour moi)!

Sumo Rāmen offre également au menu des intrigantes ailes de poulet frit « au style japonais », ainsi que deux plats avec des anguilles dont un Bento qui avait l’air délicieux… J’attends des nouvelles de belle-soeur qui raffole des anguilles pour avoir sa critique sur le sujet.

Nous retournerons très certainement dans le coin au courant des prochains mois; ce sera difficile de choisir entre les rāmen ou la soupe tonkinoise d’à côté!

Publicités

2 thoughts on “Le goût du Japon

  1. Chef Cong-Bon

    Il y a aussi une grande variété de soupe-repas de type Tonkinoise (Vietnam du Nord). Quelques exemples : le Bun Bo Hue (Vietnam du Centre), le Nam Vang (Vietnam du Sud ou Laos), le Mi-Chu-Thong (diaspora Chinois au Vietnam)ou le Hung To (Chine, soupe-repas collectif, c’est-à-dire assez pour plusieurs personnes!).
    Comme dans la vie (ou le monde des soupes asiatiques), il n’y a pas juste la tonkinoise!

    🙂

  2. laderoutee

    @chef Cong-Bon: Merci pour ces infos, je n’avais jamais entendu parlé des nuances de soupes tonkinoises! Ce serait bien un restaurant qui pourrait proposer une large variété de différentes soupes d’origine asiatique; on les regroupe souvent toutes ensemble et on ne connaît pas les nuances! Avant de lire sur le sujet, je n’avais jamais vraiment entendu parler des ramen!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s