Paris and a belly

La première fois que je suis allée en France, c’était pour célébrer la fin de ma maîtrise. Je rêvais d’aller rendre hommage à mes auteurs favoris (j’avais couru au Panthéon et dans divers cimetières) et d’aller marcher dans leurs pas. J’imaginais Paris un peu comme dans Midnight in Paris de Woody Allen. J’avais aussi une fascination pour les fabriques à savons (j’en faisais à la maison) et les parfums, que j’avais pu assouvir à Marseille, à Grasse et à Salon-de-Provence. Cette fois-ci, j’allais à Paris pour manger.

Poursuivre la lecture de « Paris and a belly »

Publicités

Quand Darth Vader fait des macarons!

Dites-moi, qui d’autre que les propriétaires de  la Boutique Point G (1266 Mont-Royal est) aurait pu penser à ça? Lundi dernier, j’ai eu la chance d’être invitée à un 5 à 7 gourmand dans la meilleure boutique de macarons à Montréal! Et comme Julien Reignier et Thierry Andrieu ne font jamais rien à moitié, nous avons eu droit à un bar de macarons (à volonté!), des smoothies à la fraise, des morceaux de bananes et une fontaine de chocolat pour faire décupler le plaisir!

Poursuivre la lecture de « Quand Darth Vader fait des macarons! »

Sugar high (New York)

Si vous n’atterrissez pas sur mon blog pour la première fois, vous savez que depuis cet hiver, une amie et moi avons débuté une tournée « Rages de sucre » dans le but de découvrir les meilleurs chocolats, cupcakes, macarons et pâtisseries montréalaises… (pour consulter les premiers billets sur le sujet: jour 1 et jour 2) Lors de mon passage à New York, je n’ai évidemment pas pu résister à l’idée de faire un peu la même chose, en ayant évidemment beaucoup moins de temps… J’ai déniché quatre ultimes endroits à visiter dans la Big Apple pour se sucrer le bec, à voir ABSOLUMENT! Voici donc, à mon avis, les meilleurs chocolats et macarons à New York!

madeleinep

Le charme de Madeleine Patisserie

madeleinepatisserieC’est dans l’ambiance chaleureuse d’un salon chic de grand-maman que nous reçoit la Madeleine Patisserie (132 west 23rd street, between 6 & 7th avenue); éclairage feutré, meubles et vaisselle ancienne… Nous avons adoré l’aspect reposant de l’endroit et surtout, leurs macarons! (Dans mon assiette: pear brandy, fig et passion fruit) Plein d’autres douceurs au menu!

macaronsmp

My favoriteMacarOn Cafe

Les meilleurs macarons que j’ai mangés! En prime, au MacarOn cafe  (161 west 36th street) on parle français. Les saveurs sont originales et délicieuses, ci-bas: poppy, tiramisu, rose litchi, vanille bourbon, honey lavender et panna cotta… Que du bon et une texture parfaite!

macaroncafé 

Ma bibliothèque chocolaté Vosges

Oui, j’aurais dû prendre au moins une photo de chez Vosges Haut chocolat (132 Spring street) mais j’étais tellement en état d’ivresse chocolatée (explication plus bas!) que j’ai complètement oublié… J’ai opté pour une « mini-bibliothèque chocolatée » (librairy of mini exotic candy bars) contenant dix petites barres de chocolat différentes et surprenantes… Trop de choses à déguster ici (dont un chocolat au bacon qui m’intrigue énormément et que j’aurais dû acheter), nous devrons assurément y retourner. Notre favori jusqu’à date: le chocolat au curry!

mariebelle 

Le chocolat chaud orgasmique de MarieBelle

chocomariebelleLa cause d’une ivresse incomparable et mon premier arrêt dans Soho: la magnifique chocolaterie MarieBelle (484 Broome street)! On m’a malheureusement refusé les photos à l’intérieur, ce qui est dommage car l’endroit est vraiment joli et, à ce que je sache, un flash de caméra n’abîme pas un chocolat… Toujours est-il qu’esthétiquement parlant, les chocolats de MarieBelle sont parmi les plus beaux que j’ai vus (et ils ne sont vraiment pas mauvais non plus!)

Vous devez absolument y aller pour leurs chocolats chauds délirants, à la texture riche et mémorable, comme une sorte d’expresso au chocolat (épicé ou non, selon vos goûts)… Je vous jure, c’était orgasmique; les meilleurs chocolats chauds de notre vie!

Premiers macarons pour la fête des mères

Je vous l’avais promis alors je n’ai pas le choix; je dois vous présenter mon premier essai de macarons faits maison! Je crois que j’ai fait à peu près toutes les erreurs possibles d’une débutante dans le domaine… Vous devriez me voir avec la douille et le mélange qui sort des deux bouts; j’étais aussi beurrée que sur la photo de ma fête de 1 an avec les mains dans le gâteau et tout; vraiment mignon!

Pour cette fois, je ne présenterai pas la recette des macarons chocolat-gingembre ici puisque j’ai suivi celle que j’ai apprise dans mon cours. La prochaine fois que j’essaie, par contre, je vais légèrement modifier une recette provenant d’un livre alors je vous la présenterai…

macaronschocoessai

En attendant, voici ce que j’ai appris de cette première tentative, qui m’a rappelée pourquoi la fabrication d’un macaron est COMPLIQUÉE :

  • Je ne sais toujours pas manier une douille correctement (mais avec de la pratique, je finirai bien par y arriver)!
  • Pour réussir des macarons, il faut de la PATIENCE! Bien tamiser tous les ingrédients secs, bien travailler pour que la meringue soit consistante et parfaite, bien attendre que les coques aient séché avant de les faire cuire, bien attendre qu’elles aient refroidi avant de les garnir… Débuter une recette à 22h n’est pas une super bonne idée! 😉
  • J’ai un petit four ré-usiné plutôt cheap qui ne répartit pas du tout la chaleur également; ça n’aide pas…
  • Croire qu’une feuille de silicone trop grande peut faire l’affaire sur une plaque à biscuit trop petite est une erreur…
  • Paraît-il que les feuilles de silicone sont plus efficaces que le papier parchemin pour faire les macarons… et bien dans mon four à moi, ce n’était pas le cas!
  • Une ganache au chocolat noir et gingembre, même dans des macarons manqués, c’est délicieux!

Quelques images pour terminer… Et Bonne Fête à toutes les mamans!

choconoir

coques1essai

1essaimacarons

Valse de macarons sucrés et salés avec Christophe Morel

Vous rêvez de découvrir les trucs cachés sous la fabrication du macaron, cette petite pâtisserie à la mode dont tout le monde raffole? Il faut alors vous offrir un cours avec l’un des meilleurs pâtissiers-chocolatiers du Québec en vous rendant à la Guilde culinaire (6381 boul. St-Laurent)!

emporter

Il s’agissait de mon tout premier cours de cuisine*! Pendant 3h30, j’ai pu assister à une démonstration sympathique et étoffée de l’excellent Christophe Morel et de son assistant (pour le cours) Nabil El Khayal, où l’on m’a fait goûter à des ingrédients de première qualité, où l’on m’a permis de mettre les mains à la pâte à l’aide d’outils de cuisine que je rêve d’avoir(!), où l’on a chaleureusement répondu à toutes mes questions, et où l’on m’a sans aucun doute transmis la passion de cuisiner! (Bon, ok, je l’avais déjà un peu!)

christophemorel

Ma plus belle découverte: les macarons salés, un véritable coup de coeur! (Et ce sont probablement les premiers que je vais essayer chez moi.) Au menu nous avions: macarons au saumon fumé, au foie gras sur un lit de pommes caramélisées (est-ce que vous me voyez saliver?), à l’olive, au sorbet à la fraise, au citron, à la confiture de framboises et (the best!) au chocolat et gingembre. Le cours nous donnait la possibilité de prendre du vin en cuisinant; personnellement, j’aurais bien accompagné tous ces macarons sucrés d’une bonne tasse de thé! Ma seule déception; j’aurais honnêtement mangé tout le plateau de macarons au saumon fumé et tout le plateau de macarons au foie gras, mais il fallait en laisser pour les autres… 😉 

Tout d’abord, on nous présente la technique de fabrication des coques; celles-ci serviront aux macarons salés au saumon fumé… 

coques-saumon

On observe le savoir-faire de Christophe Morel…

cmorel

Ici, notre autre hôte, Nabil El Khayal, est bien content de son coup; ils nous a fait goûter à un excellent grain de poivre de Sichuan et nous avons tous la bouche engourdie! Vite, de l’eau!!

nabil 

À nous de mettre les mains à la pâte… On a l’air de quoi avec le blanc d’oeuf, la meringue, le macaronnage, la douille? (Bon j’avoue, je vous épargne nos petites bavures, mais on se débrouille pas si mal à la fin, non?)

coques-choco

coques-roses

mchocolat

Hum, je crois que la photographe tremble d’envie d’en manger!?! (macarons chocolat-gingembre)

mchoco

Et puis enfin, on mange!

Macaron au saumon fumé sur lit de crème sure aux arômes de citron vert…

msaumon

Macarons au foie gras sur lit de pommes caramélisées aux 4 épices…

onmange

mfoiegras

Macarons à la confiture de framboise, à l’olive, au sorbet à la fraise… (il y en avait aussi au citron!)

mframboise1

m-olive

msorbetfraise

Ai-je réussi à percer le mystère de la fabrication du macaron? J’avais peur de trouver ça trop compliqué… À ma grande surprise, je sors de ce cours avec la conviction d’être capable d’en réaliser chez moi, avec de la pratique bien sûr, alors c’est une totale réussite! Je me donne d’ailleurs comme devoir l’obligation de vous présenter mes premiers essais dans les semaines à venir…

D’autres cours sont déjà en ligne pour avril, et de nouvelles séances devraient être affichées dès la semaine prochaine… Je ne vous cache pas que j’ai bien l’intention d’y retourner! Pour toutes les informations, n’hésitez-pas à visiter fréquemment leur site internet!

* Un merci tout spécial à M.Cimon Parent pour cette chaleureuse invitation!