Paris and a belly

La première fois que je suis allée en France, c’était pour célébrer la fin de ma maîtrise. Je rêvais d’aller rendre hommage à mes auteurs favoris (j’avais couru au Panthéon et dans divers cimetières) et d’aller marcher dans leurs pas. J’imaginais Paris un peu comme dans Midnight in Paris de Woody Allen. J’avais aussi une fascination pour les fabriques à savons (j’en faisais à la maison) et les parfums, que j’avais pu assouvir à Marseille, à Grasse et à Salon-de-Provence. Cette fois-ci, j’allais à Paris pour manger.

©ladéroutée

Crêpe bretonne chez Breizh café

J’avais cependant omis un petit détail: il n’est généralement pas suggéré aux femmes enceintes de voyager durant leur premier trimestre. Tout allait bien avant mon départ (j’en étais à environ six ou sept semaines de grossesse), mais la fatigue et le décalage horaire ont déclenché ce qui allait être deux mois et demi de nausées ininterrompues. J’ai été ma-la-de.

©ladéroutée

Le bar à soupes d’Anne-Catherine Bley; réconfort assuré pour une future maman infligée par des nausées.

J’ai tout de même fait un beau voyage, accompagnée de ma bonne samaritaine (aujourd’hui la marraine de fiston), qui allait me chercher à déjeûner tous les matins à la boulangerie-pâtisserie du coin, alors que je me réveillais complètement sur le carreau. Après un sandwich jambon-fromage, une chocolatine ou une brioche aux raisins, j’étais prête à aller arpenter Paris en essayant tant bien que mal d’oublier les maux de coeur, et habituellement, ça fonctionnait. Je suis même retournée au magnifique Château de Versailles; la longue ballade chargée d’histoire s’est terminée avec le chocolat chaud onctueux de chez Angelina.

©ladéroutée

©ladéroutée

Tarte citron chez Angelina

Je suis allée marcher et j’ai erré dans Paris pendant une semaine, en cherchant une partie de moi dans les boutiques de curiosités, comme si, quelquepart, j’allais découvrir le secret de la maman que j’allais devenir, coincé entre deux bouquins du XIXe siècle.

©ladéroutée

Les fleurs, adorable boutique du 11e arrondissement

J’ai mangé des pâtisseries à la tonne en me disant que futur bébé allait sûrement me remercier, à sa façon, de lui faire découvrir aussi tôt les macarons Ladurée ou Pierre Hermé, ainsi que les pâtisseries au matcha de Sadaharu Aoki .

©ladéroutée

Macarons Pierre Hermé: jasmin, chocolat et fruit de la passion, asperge, vanille et huile d’olive, rose, citron.

©ladéroutée

Une future maman heureuse chez Ladurée

©ladéroutée

Macarons Ladurée (mes préférés): chocolat chuao, citron et thym, goyave, framboise et anis, vanille, pistache, caramel à la fleur de sel, melon.

©ladéroutée

Éclair au matcha mémorable de Sadaharu Aoki

J’ai évidemment, comme toute foodie qui se respecte, fait un arrêt à la Librairie Gourmande. Je suis sortie de là, comme toute déroutée qui se respecte, avec deux mangas gourmands et un livre en japonais des éditions Paumes (dont j’adore la mise en page de type collage).

©ladéroutée

La Librairie Gourmande sur la rue Montmartre

Je vous mentirais si je vous disais que ça ne me fait pas un petit quelque chose, aujourd’hui, de lire à fiston, plusieurs soirs par semaine, l’un de ses livres préférés: Pénélope à Paris. Ça se termine d’ailleurs par:

On n’a pas eu le temps de tout voir, mais on reviendra vite, c’est promis!

Quelques bonnes adresses parisiennes parmi tant d’autres:

©ladéroutée

Mon amie mange une véritable assiette digne d’un 5 à 7 parisien, alors que future maman mange… une lasagne.

Publicités

2 thoughts on “Paris and a belly

  1. Louise-Anne

    Bon retour!! Je suis contente de te lire à nouveau et ce fut un plaisir de t’acheter des sandwichs!! Les gens de la boulangerie étaient tellement contents de faire des sandwichs pour une petite maman québécoise!! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s